Tendinite de l’épaule

Définition, origine, symptômes, diagnostic et traitement


L’épaule est l’articulation la plus mobile du corps humain. Elle permet en effet de bouger les bras vers la gauche et la droite, le haut et le bas, l’avant et l’arrière, et même de leur faire effectuer une rotation complète. Cette mobilité est notamment possible grâce à quatre grands tendons qui se trouvent dans l’épaule. Certains ne disposent que peu d’espace, surtout les tendons sous-scapulaires qui passent sous l’omoplate. Lorsque les tendons sont sursollicités, une irritation ou une inflammation peut facilement s’y installer. C’est ce qu’on appelle la tendinite. Elle va parfois de pair avec la tendinose, qui est une dégénérescence du tendon. Elle peut également s’accompagner d’une inflammation, mais la tendinose se caractérise principalement par une dégradation des fibres des tendons tandis que la tendinite est davantage un processus inflammatoire.

Qu’est-ce qu’une tendinite de l’épaule ?

Les tendons scapulaires relient les muscles aux os des épaules et des bras. Ces tendons sont très solides étant donné qu’ils doivent résister aux charges énormes supportées par les muscles. Comme les tendons de l’épaule sont soumis à des contraintes importantes, ils sont entourés d’une gaine dite tendineuse, qui contient un liquide. Les tendons étant moins vascularisés que les tissus musculaires, ils sont plus sensibles aux inflammations. De plus, les structures fibreuses des tendons de l’épaule ne sont pas aussi extensibles. En cas de surcharge, le tissu tendineux peut rapidement subir de petites lésions. Cette tendinopathie est souvent qualifiée de tendinite, mais il s’agit ici d’une tendinose, c’est-à-dire une blessure du tendon.

Qu’est-ce qui provoque une tendinite de l’épaule ?

La cause de tendinite la plus fréquente est une surcharge de l’épaule, par exemple à la suite de mouvements répétitifs effectués notamment dans certaines activités professionnelles ou de loisirs. Les tendons commencent par s’irriter, puis une inflammation peut éventuellement s’installer. Parfois, les douleurs sont également liées à des lésions attribuables au travail répétitif (LATR). Les tendons peuvent faire l’objet de petites lésions ou d’irritations à la suite d’une pratique sportive intense ou d’un accident. Il arrive également qu’une affection rhumatismale contribue à l’inflammation des tendons. Souvent, dans ce cas, la gaine tendineuse est également enflammée.

Quels sont les symptômes d’une tendinite de l’épaule ?

La tendinite de l’épaule s’accompagne de douleurs. L’épaule peut en outre être gonflée ou chaude au toucher. Elle peut également être le siège d’une raideur qui gêne les mouvements. Dans certains cas, lorsque le tendon enflammé bouge, on peut même entendre un craquement ou un crépitement.

Quelle est la différence entre une tendinite et une bursite ?

Les douleurs associées à la tendinite sont très semblables à celles de la bursite. Les bourses séreuses ou synoviales empêchent les tendons de s’user lorsqu’ils frottent sur les os. Celles de l’épaule sont particulièrement sujettes aux inflammations. La bursite se reconnaît à une douleur sourde. Si la douleur est vive, c’est qu’il s’agit d’une tendinite. Ces deux tendinopathies peuvent également être concomitantes.

Comment pose-t-on un diagnostic de ‘tendinite de l’épaule’ ?

Pour poser son diagnostic, le médecin questionne le patient et effectue un examen médical. Il cherchera à savoir à quel moment la douleur et la raideur sont apparues dans l’épaule, ou si vous vous êtes blessé ou avez été victime d’un accident. Il examinera ensuite l’épaule et vous demandera généralement de placer les bras et les épaules dans différentes positions. Il vérifiera également la présence d’un ‘arc douloureux’ en vous faisant lever les bras latéralement. En cas de tendinite, la douleur augmentera nettement lorsque les bras atteignent un angle de 70 à 120 degrés. Le médecin pourra éventuellement prescrire une radiographie des épaules ou vous envoyer chez un spécialiste pour une échographie, un scanner ou une résonance magnétique. Ces examens permettront de déterminer si les douleurs ne sont pas provoquées par d’autres pathologies telles qu’une bursite, une calcification des tendons ou de l’arthrose.

Comment traite-t-on une tendinite de l’épaule ?

Si le tendon est très douloureux, le médecin vous conseillera de mettre l’articulation le plus possible au repos. Une fois la douleur atténuée, il vous enverra chez un kinésithérapeute. Le médecin pourra en outre prescrire un analgésique – comme le paracétamol – ou un antalgique associé à un anti-inflammatoire – comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Partagez ce message

Partagez via e-mail Imprimer la page

Télécharger gratuitement le livret “Bouger sans douleur”

Télécharger maintenant gratuitement le livret “Bouger sans douleur” (valeur € 4,95).

Télécharger gratuitement

Avez-vous des questions? Nous sommes ravis de vous aider.
Contactez-nous

Commentaires