La chirurgie de remplacement des articulations peut-elle sauver votre mariage ?

L’arthrose peut provoquer d’autres douleurs que celles des articulations. Comme le partenaire doit assumer le rôle de soignant, le mariage peut également être mis sous pression. Le partenaire en bonne santé peut jouer un rôle décisif dans la réalisation d’une arthroplastie. Une étude a montré que cela améliorait le bonheur conjugal dans plus de 50 % des cas.

Toute personne souffrant d’arthrose sait combien cette maladie articulaire peut être douloureuse. Mais cette affection peut endommager plus que le cartilage des articulations. Elle peut également avoir un impact négatif sur votre relation.

“C’est parce que le partenaire doit assumer le rôle d’aidant. Cela peut avoir un effet de confrontation et d’isolement”, explique la psychologue clinicienne californienne Supatra Tovar. Pourtant, les recherches montrent que les conjoints ont le pouvoir d’améliorer l’arthrite de leurs proches ainsi que leur mariage.

Vieillir devrait être le plus beau cadeau que vous offre la vie. Synofit, c’est le complément alimentaire naturel pour lutter contre vos douleurs articulaires et profiter de chaque instant. Vendu en France depuis 2018, il a déjà convaincu des milliers de français avec plus de 90% de satisfaction. Découvrez les produits Synofit (sponsorisé)

 

Désarroi

Le rôle d’aidant naturel fait peser beaucoup de responsabilités sur les épaules du conjoint.

Tovar : “Cela peut ressembler à un énorme sacrifice qui peut aussi commencer à dominer la vie. Cela peut être contre-productif. Il est essentiel de rester actif pour rester en bonne santé. Mais une étude publiée dans la revue Annals of Behavioral Medicine montre que les partenaires dont le conjoint souffre d’arthrose prennent moins de temps pour faire eux-mêmes de l’exercice.”

En même temps, le mariage peut aussi être mis à mal si vous devez dépendre des soins de votre partenaire. Cela peut conduire à des sentiments d’impuissance et d’inutilité, selon le psychologue clinicien. Cela peut avoir un impact négatif sur votre bien-être mental.

 

Décisif

Il n’est pas rare qu’un conjoint encourage un patient souffrant d’arthrose à subir une arthroplastie.

“Les patients s’inquiètent souvent des risques d’une telle procédure”, explique le professeur Michael Tanzer du Centre universitaire de santé McGill à Montréal. “L’objectif principal du conjoint est le résultat positif de la chirurgie de remplacement des articulations. Cela peut souvent être décisif. Une bonne chose, car dans la grande majorité des cas, les patients sont très satisfaits après l’intervention.” Et il continue : “La décision d’opérer est une décision du patient. Mais mon étude démontre également les avantages supplémentaires pour le conjoint aidant. Si votre partenaire a une capacité de fonctionnement limitée en raison de douleurs articulaires chroniques, cela peut également avoir des conséquences dramatiques pour le partenaire en bonne santé.”

Selon le professeur canadien, l’arthroplastie peut même rendre un mariage plus heureux. Plus de la moitié des partenaires en bonne santé ont cité l’amélioration de la relation conjugale comme le bénéfice le plus important. La réduction du fardeau de l’aidant et le retour à une vie normale ensemble ont également été perçus comme positifs.

 

Article source

L’article source peut être consulté en ligne

Ecrit par Eugene Mathijssen
Rédacteur en chef de Bouger sans douleur. Journaliste spécialisé dans la santé et auteur de plusieurs ouvrages sur la santé. Il s’intéresse principalement aux traitements alternatifs et aux autres herbes et substances naturelles ayant des propriétés curatives. Contactez Eugène Mathijssen depuis l’adresse mail info@bougersansdouleur.fr

(réclame)

Partagez ce message

Partagez via e-mail Imprimer la page

Télécharger gratuitement le livret “Bouger sans douleur”

Télécharger gratuitement

Télécharger maintenant gratuitement le livret “Bouger sans douleur” (valeur € 4,95).

 

Commentaires