Arthrose de la hanche

Usure de l’articulation de la hanche

En ce qui concerne l’usure, le genou est le maillon le plus faible du corps humain. Cette articulation est la plus touchée par l’ arthrose. À la deuxième place on trouve la hanche. Chaque année, au moins 20 000 nouveaux cas sont recensés par les médecins pour l’ arthrose de l’articulation de la hanche . L’arthrose de la hanche –les médecins préfèrent parler de coxarthrose– se développe surtout chez les personnes de plus de 55 ans. En outre deux fois plus de femmes que d’hommes sont affectées par l’usure de l’articulation de la hanche.

Cliquer pour agrandir

Fonctionnement de l’articulation de la hanche

L’articulation de la hanche est une articulation sphéroïde faite de deux éléments. La tête sphérique du fémur s’adapte précisément au cotyle du bassin. Ainsi cette articulation flexible se déplace sans problème dans toutes les directions. La jambe peut s’étendre, se plier et se déplacer latéralement vers l’intérieur ou l’extérieur, sans que l’articulation de la hanche soit trop sollicitée. Le cotyle et la tête de la hanche sont recouverts d’un cartilage épais. Cela a un effet amortissant et assure que les deux extrémités osseuses de l’articulation de la hanche glissent l’une sur l’autre continuellement. Il n’est pas étonnant que c’est précisément cette articulation qui est sensible à l’usure. Lors d’une marche de 5 kilomètres, l’articulation de la hanche est sollicitée environ 10 000 fois si elle supporte un poids de 300 kilos. Cela n’est pas un problème, tant que les muscles, le cartilage et la capsule de l’articulation sont sains.

Cliquer pour agrandir

Cause de l’arthrose de la hanche

On ne sait pas précisément comment l’ arthrose se produit. Le fait est que, lorsque nous vieillissons, la qualité du cartilage peut se détériorer. L’arthrose n’est rien d’autre qu’un processus d’usure naturel bien qu’il s’accompagne toujours d’ inflammation . L’arthrose peut aussi apparaître dans l’articulation de la hanche suite à des anomalies congénitales, des inflammations ailleurs dans le corps et des détériorations causées par des blessures. Les personnes qui sollicitent plus souvent les articulations de la hanche en raison de leur profession ou sont en surpoids, sont plus souvent atteintes de coxarthrose.

Les conséquences de l’arthrose de la hanche

En cas d’arthrose des articulations de la hanche, le cartilage intermédiaire s’use. Ainsi les deux extrémités osseuses glissent moins souplement l’une sur l’autre. En outre, les impacts causés par le mouvement sont moins bien réceptionnés. Le cartilage peut finalement entièrement disparaître. Dans ce cas, les extrémités osseuses rugueuses se déplacent l’une sur l’autre. L’os réagit à la pression accrue en formant des ostéophytes : une croissance anormale de l’os sur les bords de l’articulation de la hanche. L’articulation s’élargit en conséquence, et la pression se distribue sur une grande surface. Le corps tente ainsi de limiter les conséquences de l’arthrose comme il peut.

Les symptômes de l’arthrose de la hanche

Une indication importante d’arthrose de la hanche est une douleur dans l’aine, irradiant vers la fesse, la cuisse et le genou. Des troubles initiaux se déclarent également. On parle alors de douleur et de raideur lorsque la personne se lève de son lit ou de sa chaise. À mesure que le processus d’usure avance, le mouvement de l’articulation de la hanche devient plus douloureux et difficile. Les manœuvres de routine, comme nouer ses lacets, monter les escaliers ou grimper en voiture deviennent de plus en plus problématiques. Des inflammations des articulations se déclarent également. Lorsque l’usure se prolonge, la jambe peut assumer une rotation externe. C’est la conséquence du raccourcissement des capsules, ligaments et muscles autour de l’articulation de la hanche.

Diagnostic de l’arthrose de la hanche

Le médecin peut généralement déjà diagnostiquer en posant des questions et en procédant à un examen physique. On procède à des radiographies de l’articulation de la hanche uniquement en cas de doute ou si une opération est considérée. Un cartilage usé apparaît clairement sur une radiographie : l’espace articulaire est rétréci. Sur une radiographie, les conséquences possibles de l’affection sont visibles, la formation d’ostéophytes notamment.

Cliquer pour agrandir

Traitement de l’arthrose de la hanche

Une fois le cartilage endommagé, aucune réparation n’est possible. Le traitement vise donc à diminuer la douleur et la raideur de l’articulation. Le plus souvent, on réfère la personne à un physiothérapeute. En préconisant des exercices spécifiques, il apprend au patient à continuer de bouger sans surcharger l’articulation de la hanche. Le médecin peut aussi prescrire des anti-inflammatoires. Beaucoup de patients se plaignent d’effets secondaires désagréables lorsqu’ils prennent ces médicaments. Une bonne alternative est une combinaison liquide de moules à lèvres vertes et de curcumine. Ces anti-inflammatoires naturels soulagent la douleur sans provoquer l’apparition des effets secondaires typiques des AINS. Ce supplément nutritif naturel liquide est disponible sans prescription chez un pharmacien ou un magasin d’alimentation naturelle.
Si les troubles s’aggravent, une opération de remplacement du cotyle ou de la tête de la hanche peut être réalisée. Une usure avancée peut aussi entraîner le remplacement complet de l’articulation par une prothèse artificielle.

Exercices pour l’arthrose de la hanche

Voici, ci-après, un programme d’exercices destiné spécialement à la mobilité de la hanche. Chaque exercice se fait en série de trois. Faites toujours une pause de 30 secondes après chaque série. Bonne chance.

1e exercice de mobilité :

Allongez-vous sur le dos, avec une jambe pliée et le pied à plat sur le sol. Maintenez l’autre jambe étendue sur le sol. Déplacez la jambe étendue au-dessus du sol vers l’extérieur. Comptez jusqu’à trois et revenez en position initiale. Faites ensuite cet exercice avec l’autre jambe.

2e exercice de mobilité :

Allongez-vous sur le dos, avec les jambes relevées et les pieds à plat sur le sol. Écartez les jambes vers l’extérieur tout en maintenant vos pieds l’un contre l’autre. Maintenez cette position en comptant jusqu’à 8.

3e exercice de mobilité :

Tenez-vous debout, bien droit. Placez une jambe vers l’avant et une jambe vers l’arrière. Poussez la hanche de la jambe postérieure à la jambe antérieure. Recommencez avec l’autre jambe.

4e exercice : renforcement musculaire

Allongez-vous sur le dos, avec les jambes relevées et les pieds à plat sur le sol. Basculez le bassin vers l’avant et formez un petit pont, grâce à quoi le haut de votre corps s’aligne à la longueur de vos cuisses. Retournez en position initiale.

5e exercice : renforcement musculaire

Tenez-vous debout, bien droit, les pieds un peu séparés, directement dans la lignée de vos hanches. Pliez les genoux, tout en déplaçant les fesses vers l’arrière. Veillez à ce que vos genoux ne dépassent pas les orteils.

Partagez ce message

Partagez via e-mail Imprimer la page

Télécharger gratuitement le livret “Bouger sans douleur”

Télécharger maintenant gratuitement le livret “Bouger sans douleur” (valeur € 4,95).

Télécharger gratuitement

Avez-vous des questions? Nous sommes ravis de vous aider.
Contactez-nous