Les AINS

Signification des AINS, types de médicaments AINS, leurs effets, leurs effets secondaires, leurs substituts et leurs alternatives naturelles

Il peut arriver qu’un simple antidouleur comme le paracétamol ne suffise plus à lutter contre la douleur dans vos articulations. À ce moment-là, votre médecin vous prescrira un antidouleur anti-inflammatoire. Ces médicaments sont également appelés AINS, abréviation d’anti-inflammatoires non stéroïdiens. Cet antidouleur est utilisé dans diverses maladies rhumatismales pour combattre la douleur et l’inflammation. Pensez à l’arthrose, au rhumatisme psoriasique, à la bursite, à la maladie de Bechterew, à la chondrocalcinose, à la fibromyalgie, à la goutte, aux rhumatismes et à la polyarthrite rhumatoïde.

Des centaines de milliers de personnes aux Pays-Bas utilisent un AINS. Il est grand temps d’examiner de plus près les avantages et les inconvénients de cet antidouleur.

Vieillir devrait être le plus beau cadeau que vous offre la vie. Synofit, c’est le complément alimentaire naturel pour lutter contre vos douleurs articulaires et profiter de chaque instant. Vendu en France depuis 2018, il a déjà convaincu des milliers de français avec plus de 90% de satisfaction. Découvrez les produits Synofit (sponsorisé)

 

Commencez par le Paracétamol

Lorsque les plaintes rhumatismales débutent, le médecin commence généralement le traitement par le Paracétamol. Il s’agit d’un simple médicament en vente libre qui empêche la transmission des signaux de douleur au cerveau. Après la prise, le Paracétamol agit pendant environ 3 à 6 heures. Utilisé de manière responsable, le paracétamol est un médicament sûr et sans effets secondaires. Cependant, des doses élevées de Paracétamol, jusqu’à 3 grammes par jour, peuvent être nocives. Cela peut provoquer des lésions du foie, des lésions rénales et des troubles sanguins. Il est donc important de lire attentivement la notice d’information et de respecter strictement la posologie.

 

Que sont les AINS ?

Lorsque l’affection rhumatismale commence à s’aggraver, le paracétamol est de moins en moins efficace. Malgré l’utilisation de ce médicament, la douleur va augmenter. Dans ce cas, votre médecin vous prescrira un AINS. Ces médicaments ne réduisent pas seulement la douleur mais combattent également l’inflammation dans et autour de vos articulations. Le mécanisme d’action des AINS repose sur l’inhibition de la transformation de l’acide arachidonique en prostaglandines par l’enzyme COX (Cyclo-Oxygénase). Les prostaglandines sont responsables du déclenchement et du renforcement de l’inflammation. L’effet d’un AINS est bon, mais il ne dure que peu de temps. Par conséquent, de nombreuses personnes doivent continuer à prendre des AINS quotidiennement pour éviter que les symptômes ne redeviennent trop importants.

 

AINS classiques et modernes

Les anti-inflammatoires de type AINS sont sur le marché depuis des décennies. La première génération est appelée AINS classiques. Ce groupe comprend le Diclofénac, le Naproxène et l’Ibuprofène. Ceux-ci inhibent les enzymes COX-1 et COX-2, qui jouent un rôle important dans la transformation de l’acide arachidonique en prostaglandines pro-inflammatoires. L’effet anti-inflammatoire des AINS classiques est principalement attribué à l’inhibition de l’enzyme COX-2. La réduction de la production de l’enzyme COX-1 est responsable de l’effet néfaste sur l’estomac. La COX-1 est une enzyme qui a un effet protecteur sur les muqueuses, y compris la paroi de l’estomac. C’est pourquoi des AINS modernes ont été développés ultérieurement, qui n’inhibent que l’enzyme COX-2. L’étoricoxib et le célécoxib sont des exemples d’inhibiteurs modernes de la COX-2. Ces médicaments sont donc plus sûrs pour l’estomac que les anti-inflammatoires analgésiques classiques.

(réclame)

Partagez ce message

Partagez via e-mail Imprimer la page

 

Les effets secondaires d’un AINS

Les AINS classiques n’inhibent donc pas seulement l’inflammation, mais aussi les enzymes COX-1 qui sont importantes pour la protection du tractus gastro-intestinal. Cela peut entraîner une inflammation de la paroi de l’estomac, des nausées, des vomissements et même un ulcère gastrique avec des saignements. Les AINS modernes n’inhibent que l’enzyme COX-2 et ne perturbent donc pas la COX-1, qui protège l’estomac. Mais il n’a pas encore été prouvé que ces anti-inflammatoires antidouleur sont sûrs. En général, vous recevrez toujours un protecteur d’estomac avec eux !

Les AINS ne peuvent pas non plus être utilisés en association avec des médicaments anticoagulants (également appelés anticoagulants ou anticoagulants). Cela s’explique par le risque accru d’hémorragie gastro-intestinale, qu’il est difficile, voire impossible, d’endiguer lorsqu’on utilise des anticoagulants. L’utilisation d’AINS en même temps que des anticoagulants peut vraiment mettre la vie en danger !

 

Utilisez un AINS uniquement en consultation avec votre médecin

Chaque année, des milliers de personnes sont admises à l’hôpital pour cette raison, en raison d’une utilisation irresponsable des AINS. Il n’est donc pas judicieux d’acheter seul un antidouleur anti-inflammatoire en vente libre – comme l’Advil – à la pharmacie ou au drugstore. Il est important que votre médecin choisisse et vous prescrive le médicament le plus adapté à votre cas. Après tout, il sait exactement quels médicaments vous prenez et quels autres problèmes de santé vous avez. Avec une ordonnance, vous pouvez prendre le médicament qui vous convient le mieux à la pharmacie.

 

Ingrédients naturels contre la douleur et l’inflammation

La douleur dans les articulations est déjà assez pénible. C’est pourquoi de nombreuses personnes cessent bientôt d’utiliser les AINS car les effets secondaires de ce médicament deviennent trop importants pour elles. Si vous souffrez des effets secondaires d’un AINS, ou si vous ne voulez ou ne pouvez pas utiliser d’AINS pour d’autres raisons, vous pouvez essayer d’utiliser des ingrédients comme la moule verte liquide, la curcumine ou la feuille de cassis. Comme il s’agit d’ingrédients naturels, son utilisation est sans danger. Il est donc possible de l’utiliser en même temps que les AINS. De même, avec les anticoagulants, aucun problème n’est à prévoir.

À ce jour, il n’y a pas d’effets secondaires connus lors de l’utilisation de la moule verte liquide pour les articulations. La moule à lèvres vertes contient un riche arsenal d’acides gras oméga-3, dont certains très rares. Ces derniers ont une structure très similaire à celle de l’acide arachidonique, qui est transformé par l’enzyme COX-2 en prostaglandines pro-inflammatoires. Toutefois, si la quantité d’acides gras oméga-3 est suffisante, cette enzyme convertira ces acides gras à la place de l’acide arachidonique. Cela créera des métabolites qui atténueront l’inflammation, au lieu de l’alimenter. Les acides gras oméga-3 contenus dans la moule à lèvres vertes liquide peuvent également inhiber l’activité de l’enzyme COX-2. Cela entraîne également une réduction de la production de prostaglandines pro-inflammatoires. La curcumine et la feuille de cassis jouent un rôle à un autre niveau dans la réduction et la lutte contre l’inflammation.

 

Télécharger gratuitement le livret “Bouger sans douleur”

Télécharger gratuitement

Télécharger maintenant gratuitement le livret “Bouger sans douleur” (valeur € 4,95).

 

Commentaires