Arthrose du coude

Votre coude vous fait souffrir ?

arthrose coudeLorsque vous souffrez d’une sensation de douleur et de raideur dans l’un de vos coudes, cela ne veut pas forcément dire qu’il s’agit d’arthrose. Le coude est une articulation délicate qui de nos jours, avec une activité sportive intensive et l’emploi de gadgets électroniques, peut être excessivement sollicitée. Les blessures du coude les plus répandues sont : l’épitrochléite, l’épicondylite (tendinite du coude) et les microtraumatismes répétés, où les tendons ou les insertions musculaires des tendons s’enflamment. Les troubles peuvent aussi être causés par une bursite, le rhumatisme, l’arthrite rhumatoïde ou par le syndrome du canal cubital, dans lequel un nerf est devenu irrité à l’intérieur du bras. En cas de douleur et de raideur persistantes dans le coude, il est toujours conseillé de prendre rendez-vous chez le médecin, afin qu’il puisse établir précisément la cause des troubles.

Voilà comment fonctionne le coude

Le coude est une articulation particulière. Il relie en effet un os dans le bras supérieur à deux os dans l’avant-bras. Ceci permet non seulement de plier le bras mais aussi de faire pivoter les deux os l’un par rapport à l’autre dans l’avant-bras. Les extrémités osseuses des articulations du coude sont revêtues d’une fine couche de cartilage qui permet aux articulations de glisser souplement les unes sur les autres. À l’avant du bras supérieur se trouvent les biceps (muscles) qui permettent de plier et tourner le bras. Les triceps (muscles) à l’arrière du coude et du bras supérieur permettent d’étendre le bras. L’articulation du coude est renforcée par des ligaments qui apportent la robustesse nécessaire à celui-ci.

Cause de l’arthrose dans le coude

L’arthrose de l’articulation du coude ne se produit pas souvent. C’est en effet une articulation qui n’est pas si lourdement sollicitée lors du mouvement. Ce sont plutôt les tendons qui sont susceptibles d’être forcés par des mouvements répétés. Il peuvent ainsi se trouver irrités ou enflammés. Lorsque le médecin ou le spécialiste attribue la douleur ou la raideur à l’usure du cartilage, on parle d’arthrose. En cas d’usure du cartilage, l’os sous-jacent est partiellement exposé. Le cartilage peut aussi être endommagé par une réaction inflammatoire ou une arthrite rhumatoïde. En général, l’arthrite rhumatoïde apparaît dans les deux coudes.
Enfin, l’arthrose peut se développer après une fracture de l’articulation du coude. Cette forme d’arthrose peut aussi se manifester après des années d’endommagement de l’articulation.

Symptômes de l’arthrose du coude

Les premiers troubles de l’arthrose du coude sont : douleur lors du mouvement et cas de charge de l’articulation. On peut aussi parler de début de raideur après une période de repos. La raideur s’efface dès que vous recommencez à bouger. Parfois il n’est plus possible de plier ou d’étirer le coude. Ceci peut mener à des problèmes pour se nourrir et limiter les soins personnels. Les articulations peuvent s’enflammer en raison de segments de cartilage qui se sont détachés. Un coude enflammé devient douloureux et enflé.

Diagnostic de l’arthrose du coude

Pour confirmer l’arthrose du coude, une radiographie est généralement suffisante. Cela permet de visualiser la diminution de l’épaisseur du cartilage et la forme irrégulière de l’articulation.

Traitement de l’arthrose du coude

arthrose coude traitementLorsque l’arthrose apparaît, le médecin vous réfère généralement à un physiothérapeute. Il peut, avec l’aide d’exercices aider à assouplir et renforcer les muscles autour de l’articulation du coude. Les patients souffrant d’arthrose dont les muscles autour d’une articulation usée sont bien entraînés, ressentent moins de douleur. Le physiothérapeute peut aussi apporter son aide pour améliorer la mobilité du coude. En outre, le médecin peut prescrire des antidouleurs.
Il commence en général par du paracétamol.

Si cela ne suffit pas, le médecin peut vous prescrire des  AINS. Ce médicament analgésique et anti-inflammatoire n’est pas supporté pareillement par tous les patients. Son utilisation va en effet de pair avec des effets secondaires désagréables.

Certaines personnes souffrant d’arthrose préfèrent recourir à une alternative naturelle: les moules à lèvres vertes liquides avec de la bio-curcumine. Ce sont des analgésiques et des anti-inflammatoires naturels dont le mode d’action est presque identique aux AINS, en étant quelque peu plus lent. L’utilisation de cette combinaison liquide de moules à lèvres vertes et de bio-curcumine (BCM-95®) est rarement associée à des effets secondaires. Ce produit est en outre disponible sans prescription médicale chez les meilleurs pharmaciens et détaillants en aliments de santé indépendants.

Parfois le médecin peut décider de procéder à une injection de corticostéroïdes dans le coude. Ceci permet de soulager la douleur à court terme seulement.

Pour des formes avancées d’arthrose, il peut être décidé de procéder à une intervention chirurgicale. Lors d’une chirurgie endoscopique, on peut procéder à l’élimination de segments détachés de cartilage et de polir les bords rugueux. Ceci a pour effet de réduire la douleur et les gonflements éventuels. Le chirurgien peut également décider de pratiquer de petites perforations dans la couche osseuse sous le cartilage, durant une telle opération. Ainsi du tissu cicatriciel pourra combler les orifices du cartilage. Ceci permet d’améliorer la fonction des articulations et réduire la douleur.

En cas d’usure grave de l’articulation du coude, une prothèse peut être posée.

Exercices pour l’arthrose du coude

Voici, ci-après, un programme d’exercices pour renforcer les muscles des coudes et améliorer la mobilité de vos articulations Chaque exercice se fait en série de trois. Faites toujours une pause de 30 secondes après chaque série. Bonne chance.

1e exercice :

Asseyez-vous sur une chaise, les mains sur les cuisses. Déplacez les mains vers les épaules en pliant les coudes. Maintenez cette position quelques secondes et faites revenir vos bras dans leur position initiale.

2e exercice :

Asseyez-vous sur une chaise, les mains sur les cuisses. Déplacez les bras vers l’avant en étirant les coudes. Maintenez cette position quelques secondes. Faites revenir vos bras dans leur position initiale.

3e exercice :

Asseyez-vous à une table, les avant-bras posés sur la table et les paumes de la main tournées vers le bas. Faites tourner vos paumes vers le haut en prenant garde de maintenir vos coudes sur la table. Maintenez cette position et faites revenir vos bras dans leur position initiale.

(réclame)

Partagez ce message

Partagez via e-mail Imprimer la page

Télécharger gratuitement le livret “Bouger sans douleur”

Télécharger maintenant gratuitement le livret “Bouger sans douleur” (valeur € 4,95).

Télécharger gratuitement

Avez-vous des questions? Nous sommes ravis de vous aider.
Contactez-nous

Commentaires