La glucosamine et l’arthrose

Qui n’a pas encore entendu parler de la Glucosamine ?

glucosamine arthroseLa plupart des personnes atteintes d’arthrose savent que la glucosamine est un produit qui est pris par les patients souffrant de douleurs articulaires, souvent en vain, comme la plupart confirmeront. Mais qu’est-ce que la glucosamine exactement et pourquoi est-elle si populaire si elle ne fait apparemment aucun effet ?

Qu’est-ce que la Glucosamine ?

La glucosamine est présente dans presque tous les tissus corporels, mais les concentrations sont les plus élevées dans le cartilage, les ligaments et les tendons.
Les protéoglycanes, de grandes molécules permettant au cartilage de retenir du liquide, d’absorber des chocs et d’être lisse, sont principalement composés de glucosamine. La glucosamine fournit donc les composants pour les protéoglycanes. Il en va de même pour les molécules de lubrification dans le liquide synovial et de nombreux composants de glucosamine sont également présents dans l’acide hyaluronique.

Pourquoi prendre de la Glucosamine ?

L’idée derrière les traitements à base de glucosamine est la suivante : « Si mon cartilage se dégénère, c’est à cause d’un manque de composants. La glucosamine est un composant important, mon cartilage se régénèrera si je prends un complément. » Ce raisonnement est faux pour deux raisons.

  • Souvent, le manque d’éléments n’est pas (ou pas la seule) cause de l’usure du cartilage. La cause est souvent mécanique (surcharge fréquente et continue, par exemple l’usure des genoux d’un paveur) ou liée à une inflammation. Les inflammations font augmenter la production des enzymes responsables de la dégradation du cartilage (les MMP). Lorsqu’une infection autour ou dans une articulation persiste, cela mène à la dégénérescence du cartilage (et par conséquent à l’arthrose). Une longue présence légèrement plus élevée des facteurs d’inflammation dans le corps (une « inflammation de faible degré » qui ne se remarque pas) peut ainsi mener à l’arthrose.
  • Dans ces deux cas, l’apport de glucosamine n’a aucune valeur ajoutée : il n’est pas mis fin à la surcharge mécanique et les inflammations ne seraient pas freinées par la glucosamine.
  • Le cartilage n’est pas en mesure de se régénérer, à l’exception de quelques cas très rares (voir l’article sur la distraction articulaire). Prendre des compléments alimentaires avec l’idée que le cartilage endommagé se régénérera est une absurdité. Tant que l’inflammation est encore présente dans l’articulation, chaque protéoglycane produit sera détruit par les MMP.

En résumé, cela revient à dire qu’un complément de glucosamine ne peut être utile que lorsque l’inflammation est freinée simultanément et que l’activité causant la surcharge (si applicable) est interrompue.
De ce point de vue, la Moule à lèvres vertes offre une meilleure solution : elle a un effet anti-inflammatoire ét est riche en glycosaminoglycanes, qui contiennent de la glucosamine.

Plusieurs études ont démontré que la moule à lèvres vertes à bel et bien un effet anti-inflammatoire, même supérieur à celui de la glucosamine. L’effet anti-inflammatoire de la glucosamine a uniquement été démontré in vitro, sans aucun effet visible in vivo. En d’autres mots, un certain effet anti-inflammatoire a été mesuré dans un laboratoire dans une boîte de Pétri avec des cellules, mais cela ne signifie rien dans la pratique (dans le corps humain).

Qu’est-ce qui explique la popularité de la glucosamine ?

Malgré tout cela, certaines personnes remarquent clairement que la glucosamine offre un certain soulagement. Comment est-ce possible ?
Premièrement, nous devons tenir compte de l’effet placebo. Dans les études cliniques sur la glucosamine, l’effet mesuré par rapport au placebo était minime, voire inexistant [1].
Voici comment fonctionne l’effet placebo : quelqu’un souffre d’une affection et suit un traitement pour la combattre. Le produit fonctionne parfaitement, car seule l’idée de prendre quelque chose aide le patient à se détendre, ce qui diminue souvent les douleurs. De plus, il se peut qu’en suivant un certain traitement, le patient commence à prêter plus d’attention à ses articulations et que les améliorations (temporelles) soient plus vite remarquées, quel que soit le produit. La personne en question pourrait aussi modifier son style de vie et manger plus sainement, faire plus d’exercice physique et être plus consciente. Enfin, il est vrai que l’on commence souvent à prendre un certain médicament lorsque les douleurs et les troubles sont très graves. Il est donc logique qu’une affection comme l’arthrose, qui a des hauts et des bas, s’améliore à un certain moment, indépendamment du traitement ! Voilà pourquoi dans la plupart des études, une partie des patients reçoit un placebo, un produit qui ne contient pas de substances actives. Les participants ne savent pas que c’est un placebo bien sûr et croient prendre un médicament actif. À la fin de l’étude, les personnes sont interrogées sur leur expérience et il leur est demandé s’ils croient que le produit est efficace. Qu’est-ce qu’il s’avère ? Le placebo fonctionne également… voilà pourquoi pour tout nouveau traitement il est vérifié si l’effet est « supérieur à celui du placebo », pour être sûr que l’effet est réel.

Quelle est la différence entre les sulfates de glucosamine et l’hydrochlorure de glucosamine ?

La plupart des produits à base de glucosamine portent également la mention « sulfates » ou « hydrochlorure ». L’hydrochlorure est abrégée « HCl », vous pouvez alors lire « Glucosamine-HCl ».
Les sulfates de glucosamine sont considérés comme étant très précieux, car ils sont composés de soufre, un élément pouvant être utilisé pour faire la liaison avec d’autres molécules. Un inconvénient de cette variante est qu’elle est moins stable. C’est la raison pour laquelle il faut ajouter de la chlorure de sodium ou de potassium pour garantir la stabilité de la substance lorsqu’elle entre en contact avec l’eau ou l’air. L’addition de chlorure de sodium ou de potassium peut représenter jusqu’à un tiers du poids du cachet de glucosamine, ce qui explique pourquoi les cachets de glucosamine sont souvent si grands : le dosage doit être assez élevé afin de faire effet, pour autant que ce soit donc prouvé.
L’hydrochlorure de glucosamine est plus stable et contient un pourcentage de glucosamine plus élevé que les sulfates de glucosamine. Toutefois, on pense que l’hydrochlorure de glucosamine est (encore) moins efficace que les sulfates de glucosamine de par l’absence du soufre. Les études cliniques les plus récentes démontrent en effet que l’hydrochlorure de glucosamine n’a aucun effet [2].

Traitements à base de glucosamine chez les animaux

La glucosamine est utilisée depuis des années pour le traitement d’arthrose chez les chiens, les chats et les chevaux. Curieusement, la glucosamine semble être assez efficace chez les chiens et les chevaux, probablement parce que leur système digestif diffère de celui de l’homme. Il en va de même pour d’autres substances, comme la Moule à lèvres vertes, dont des doses proportionnellement extrêmement basses suffisent déjà pour observer un effet important. De plus, les chiens, les chats et les chevaux mangent souvent la même chose chaque jour, si bien qu’un nouvel ingrédient fera plus vite la différence. Les hommes ayant une alimentation plus variée, des doses plus élevées sont nécessaires et parfois de tels produits n’ont même aucun effet.

Est-il alors conseillé de continuer à prendre de la glucosamine ?

Si la glucosamine vous fait du bien, n’hésitez pas à continuer à en prendre. Cela ne peut faire de mal, si ce n’est que pour l’effet placebo : c’est mieux que rien. Pour être sûr, vous pourriez arrêter d’en prendre pendant un moment et voir si les douleurs réapparaissent. Vous pourriez aussi bien découvrir que vous n’avez absolument pas besoin de glucosamine. L’avenir vous le dira et vous pourrez ensuite décider si cela vaut la peine de recommencer à prendre de la glucosamine.
Si vous prenez de la glucosamine depuis des années et que vous n’observez aucun effet nette dans les articulations, cela n’a aucun sens de continuer. De nombreux fabricants veulent vous faire croire que la glucosamine n’est pas efficace avant 6 mois et que, si vous ne sentez pas l’amélioration, il est quand même préférable de continuer pendant des années. Dans la pratique, on sait souvent après 3 mois si un traitement fait de l’effet ou non. Il n’est bien sûr pas facile de constater dans quel état vos articulations auraient été si vous n’aviez pas pris de glucosamine pendant tout ce temps. Sur base des résultats de grandes études cliniques [1], l’ingestion ou non de glucosamine n’aurait fait aucune différence pour vos articulations arthrosiques. Toutefois, on pense de plus en plus que la glucosamine aurait un effet préventif contre le développement de troubles arthrosiques chez les personnes saines (sans arthrose), probablement grâce à l’effet de la glucosamine sur l’autophagie [3]. L’autophagie (« autophagy » en anglais) est un processus normal qui se déroule dans tout le corps humain et par lequel une cellule s’autodétruit. L’autophagie dans les articulations serait lié à la naissance d’arthrose. Les fabricants de préparations de glucosamine sont en train d’examiner cela. Certains prétendent que la glucosamine aurait également un effet positif sur des affections complètement différentes, de sorte que ce produit soit quand même utile pour une utilisation à long terme chez l’humain.

Références

[1] Wandel, S.; Jüni, P.; Tendal, B.; Nüesch, E.; Villiger, P.M.; Welton, N.J.; Reichenbach, S.; Trelle, S. (2010) Effects of glucosamine, chondroitin, or placebo in patients with osteoarthritis of hip or knee: network meta-analysis. British Medical Journal 341;c4675.
[2] Fox, B.A. en Stephens, M.M. (2007) Glucosamine hydrochloride for the treatment of osteoarthritis symptoms. Clinical Interventions in Aging2;599-604.
[3] Caramés, B.; Kiosses, W.B.; Akasaki, Y.; Brinson, D.C.; Eap, W.; Koziol, J.; Lotz, M.K. (2013) Glucosamine activates Autophagy in vitro and in vivo.Arthritis & Rheumatism 65;1843-1852.

Partagez ce message

Partagez via e-mail Imprimer la page

Télécharger gratuitement le livret “Bouger sans douleur”

Télécharger maintenant gratuitement le livret “Bouger sans douleur” (valeur € 4,95).

Télécharger gratuitement

Avez-vous des questions? Nous sommes ravis de vous aider.
Contactez-nous

Commentaires