L’arthrose de la main et du pouce

La dégénérescence des articulations de la main

Mains douloureuses à cause de l’arthrose

Mains douloureuses à cause de l’arthrose

Presque chaque personne de plus de 55 ans souffre d’arthrose de la main ou du poignet. Toutefois, environ 80 % ne remarque peu ou rien de ce processus de dégénérescence des articulations. Les autres présenteront malheureusement des symptômes : douleurs et rigidité des articulations dans la main et le poignet. L’arthrose de la main se manifeste le plus souvent aux articulations supérieures des doigts et à la base du pouce, ce que l’on appelle la rhizarthrose.

La cause de l’arthrose de la main

Tout comme la plupart des autres articulations dans le corps, les extrémités des os des articulations dans la main sont recouvertes d’une couche de cartilage, pour un glissement souple des deux os. L’arthrose de la main se développe lorsque cette couche de cartilage s’use et la surface devient rugueuse et irrégulière. Cette dégénérescence est un processus naturel lié au vieillissement. Mais la surcharge continue des articulations de la main, une lésion ou une maladie auto-immunitaire, telle la polyarthrite rhumatoïde, peut également engendrer l’arthrose. Dans le cas de la polyarthrite rhumatoïde, le système immunitaire considère les cellules cartilagineuses comme étrangères au corps et commence à les attaquer et à les détruire.

Symptômes de l’arthrose de la main

articulations-de-la-mainLes principaux symptômes de l’arthrose de la main sont la rigidité des articulations et la douleur. Le mouvement et la force exercée sur les articulations peuvent aggraver les symptômes. La douleur et la rigidité sont les plus intenses le matin, lors du réveil. Ces douleurs au démarrage s’estompent en général dans la première demi-heure. La dégénérescence du cartilage va souvent de pair avec des réactions inflammatoires. Le corps réagit alors en formant de l’os au bord des articulations atteintes. Ces formations osseuses sont bien visibles parce que les doigts deviennent ‘noueux’. Les patients souffrant d’arthrose de la main ne pourront même plus tendre les doigts et auront moins de force dans les doigts.

L’arthrose du pouce

Le pouce est la partie de la main utilisée le plus fréquemment et par conséquent très sensible à l’usure. L’arthrose se manifeste surtout dans l’articulation trapézo-métacarpienne à la base du pouce, entre le premier os métacarpien et le trapèze. Le principal symptôme de la rhizarthrose est une douleur lancinante à la base du pouce. Les mouvements de pinces – par exemple pour ouvrir un couvercle ou une serrure – font mal. Écrire est également une activité pouvant aggraver la douleur. Les femmes sont plus souvent atteintes de rhizarthrose que les hommes. Aux Pays-Bas, on estime que plus d’un million de femmes âgées de plus de 55 ans en souffrent.

Traitement de l’arthrose de la main

Malheureusement, il n’existe aucun médicament contre l’arthrose. Comme la chaleur soulage la douleur et la rigidité, vous pourriez les mettre régulièrement dans de l’eau chaude ou porter des gants pour rhumatismes. Fabriqués en caoutchouc synthétique, ces gants ne gardent pas seulement les mains au chaud mais exercent aussi une légère pression sur les articulations de la main, ce qui donne une sensation agréable. Les bouts des doigts sont ouverts, de sorte que vous puissiez utiliser vos mains. Bien que le paracétamol puisse soulager les douleurs, ce n’est pas un vrai anti-inflammatoire. Pour freiner les processus inflammatoires, le médecin vous prescrira des AINS tels le diclofénac, l’ibuprofène ou le naproxène, mais ceux-ci engendrent souvent des effets secondaires indésirables. Une alternative naturelle est le produit liquide à base de Moule à lèvres vertes et de Curcumine. Ce produit freinera également les inflammations dans les articulations, sans pour autant causer des effets secondaires. Informez-vous auprès de votre pharmacie, herboristerie ou magasin de produits naturels, ou recherchez plus d’informations sur Google.

L’acupuncture et l’arthrose de la main

L’acupuncture pourrait contribuer à freiner les inflammations et soulager la douleur. Cela a été démontré par plusieurs études menées sur l’effet de l’acupuncture sur les articulations périphériques, dont les mains.

Le traitement de l’arthrose du pouce

Pour l’arthrose du pouce au stade initial, le médecin fera tout son possible pour traiter l’usure sans intervention chirurgicale. Il tentera de combattre la douleur et les inflammations et de freiner le processus de dégénérescence, en prescrivant des anti-inflammatoires ou à l’aide d’une injection de cortisone dans l’articulation. L’inconvénient de ces anti-inflammatoires médicinaux a déjà été expliqué ci-avant. Il ressort de plusieurs études qu’un produit liquide à base de Moule à lèvres vertes et de Curcumine, des anti-inflammatoires naturels, est tout aussi efficace dans 70 % des cas. Jusqu’à présent, aucun effet secondaire n’a été signalé pour ce produit (exception : allergie aux mollusces).
Un ‘appareillage’ de soutien peut également être une solution pour l’arthrose du pouce. Ce bandage solide en plastique soulage le pouce, diminue les douleurs et freine la dégénérescence.
Lorsque les symptômes sont avancés, différentes techniques d’opération chirurgicale sont possibles, chacune ayant pour but d’enlever le cartilage et l’os atteints. Une autre option est l’arthrodèse, la fixation des os, pour rendre impossible le mouvement douloureux de l’articulation. L’inconvénient est que l’articulation sera immobilisée, ce qui aura des conséquences pour la vie quotidienne.

Distraction de la base du pouce avec un tendon [1]

Distraction de la base du pouce avec un tendon [1]

Nouvelle technique : la distraction de l’articulation du pouce

Une nouvelle méthode de traitement est en cours de développement pour l’arthrose du pouce, avec le soutien du Reumafonds, le fonds des rhumatismes aux Pays-Bas. Il s’agit plus précisément de la distraction articulaire, une intervention chirurgicale qui s’est avérée très fructueuse pour le traitement de l’arthrose du genou. Tandis que pour le genou l’on utilise le plus souvent un distracteur externe pour écarter l’articulation pendant quelques semaines, une autre technique est préférable pour le pouce (surtout si le pouce est instable) : l’os du pouce et l’os avoisinant sont écartés par le biais d’un tendon qui est prélevé de l’avant-bras et utilisé pour faire une reconstruction entre la base de l’index et la base du pouce (voir image) [1]. Ceci permet en outre de corriger l’instabilité de l’articulation, car l’os du pouce est bien à l’écart des autres os de la main. Le cartilage endommagé aura ainsi l’espace pour se rétablir et sera même stimulé à le faire, car l’inflammation sera freinée par le distraction [1], ce qui diminuera la douleur et augmentera la flexibilité. Les résultats de ce traitement sont clairement visibles sur une radiographie [1]. Cette technique étant encore au stade expérimental, il n’est pas possible d’en bénéficier par le biais des trajets de traitement réguliers.

Résultat de la distraction de la base du pouce avec un tendon [1]

Résultat de la distraction de la base du pouce avec un tendon [1]

Exercices à faire

En faisant régulièrement des exercices, vous améliorez la souplesse des articulations. Voici une série d’exercices conçus spécialement pour renforcer les muscles et améliorer la flexibilité des mains et des poignets. Répétez chaque exercice trois fois et prenez une pause de 30 secondes après chaque série de trois. Bonne chance !

Exercice de renforcement musculaire 1 :

Asseyez-vous à table. Posez les avant-bras sur table avec les paumes vers le bas. Soulevez ensuite vos mains, sans soulever les avant-bras. Tenez cette position pendant 3 secondes et baissez à nouveau les mains.

Exercice de mobilisation articulaire 2 :

Asseyez-vous à table avec les avant-bras et les paumes posés sur table. Formez un poing, phalange par phalange, en commençant par le bout des doigts. Tenez le poing pendant 3 secondes et desserrez-le doigt par doigt. Il est important de ne pas utiliser de force.

Exercice de renforcement musculaire 3 :

Asseyez-vous à côté d’une table. Posez un bras sur table, avec la main qui dépasse du bord. Formez un poing, sans serrer, et soulevez la main. Tenez cette position pendant 3 secondes. Après la série de trois, répétez l’exercice avec l’autre main.

Exercice de mobilisation articulaire 4 :

Asseyez-vous à table avec les paumes posées sur table, vers le haut. Rapprochez le bout du pouce des autres bouts de doigt, un par un, sans utiliser de force.

Exercice de mobilisation articulaire 5 :

Asseyez-vous à table. Appuyez les coudes sur table et mettez les paumes l’une contre l’autre. Essayez d’écarter au maximum les coudes sans détacher les paumes.

Partagez ce message

Partagez via e-mail Imprimer la page

Source:
[1] Wong, K.W.; Chung, C.-R.; Cheng, S.-C.; Wu, C.-D. (2011) Distraction arthroplasty of the trapeziometacarpal joint without trapeziectomy. Asian Journal of Surgery 34;41-45.

Télécharger gratuitement le livret “Bouger sans douleur”

Télécharger maintenant gratuitement le livret “Bouger sans douleur” (valeur € 4,95).

Télécharger gratuitement

Avez-vous des questions? Nous sommes ravis de vous aider.
Contactez-nous

Commentaires