Une simple injection pourrait mettre fin à l’arthrose du genou

Posté par Eugène Mathijssen le 9 fév 2021

Mettre fin à l’arthrose du genou en une seule injection. Cela peut paraître invraisemblable, mais des scientifiques américains pensent pouvoir y parvenir. L’activation d’un récepteur de facteurs de croissance dans le cartilage a donné de bons résultats chez la souris.

Un groupe de scientifiques américains pense que, dans un avenir proche, la dégradation du tissu cartilagineux pourra être stoppée par une simple injection. Les chercheurs ont montré qu’en stimulant une voie protéique spécifique chez les souris, l’usure des articulations (arthrose) pouvait être stoppée et les douleurs du genou considérablement réduites. Ces résultats ont été publiés dans Science Translational Medicine.

Vieillir devrait être le plus beau cadeau que vous offre la vie. Synofit, c’est le complément alimentaire naturel pour lutter contre vos douleurs articulaires et profiter de chaque instant. Vendu en France depuis 2018, il a déjà convaincu des milliers de français avec plus de 90% de satisfaction. Découvrez les produits Synofit (sponsorisé)

 

Capteur récepteur

Le laboratoire de la faculté de médecine de l’université de Pennsylvanie est l’un des rares au monde à étudier le récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR) dans le cartilage. Il s’agit d’une sorte de récepteur pour les facteurs de croissance qui assurent la solidité du cartilage. “Nous avons constaté que lorsque ces récepteurs sont moins fonctionnels, la progression de l’arthrose chez les souris s’accélère”, a déclaré Ling Qin, PhD, professeur associé de chirurgie orthopédique à l’université. “Nous avons donc cherché à savoir si l’activation de ces capteurs de facteurs de croissance pouvait arrêter la dégradation du cartilage dans l’articulation du genou”.

(réclame)

Partagez ce message

Partagez via e-mail Imprimer la page

 

Nanoparticules

Les souris qui avaient subi ce traitement présentaient systématiquement des cartilages hypertrophiés. De plus, en vieillissant, ce tissu était très résistant à l’usure. Même lorsque le ménisque du genou était endommagé. Sur la base de ces connaissances, les chercheurs se sont tournés vers les solutions de traitement clinique possibles. Dans une nouvelle série de tests, ils ont combiné l’EGFR puissant avec des nanoparticules. Ceux-ci ont été injectés à des souris dont le cartilage des genoux était déjà endommagé. Les chercheurs ont constaté que la dégénérescence du cartilage ralentissait et que les douleurs du genou diminuaient.

 

Pas besoin de prothèse

“De nombreux aspects techniques de cette application doivent encore être mis au point. Mais ce traitement a le potentiel d’arrêter ou de ralentir arthrose du genou en une seule injection. Cela peut rendre la chirurgie de remplacement des articulations inutile”, a déclaré Ling Qin. “Cela prendra un certain temps, mais les nanoparticules utilisées ont déjà été testées cliniquement et se sont révélées sûres. Il est ainsi plus facile de traduire rapidement nos découvertes en un traitement clinique.”

 

Article source

L’article source peut être consulté en ligne

Ecrit par Eugene Mathijssen
Rédacteur en chef de Bouger sans douleur. Journaliste spécialisé dans la santé et auteur de plusieurs ouvrages sur la santé. Il s’intéresse principalement aux traitements alternatifs et aux autres herbes et substances naturelles ayant des propriétés curatives. Contactez Eugène Mathijssen depuis l’adresse mail info@bougersansdouleur.fr

 

 

Télécharger gratuitement le livret “Bouger sans douleur”

Télécharger gratuitement

Télécharger maintenant gratuitement le livret “Bouger sans douleur” (valeur € 4,95).

 

Commentaires