La goutte : qu’est-ce que c’est et comment y remédier ?

goutte-orteil

Qu’est-ce que la goutte ?

La goutte se caractérise par un excès de cristaux d’acide urique dans les articulations. Vous ne pouvez pas voir ou sentir ces cristaux, mais un médecin peut aspirer un peu de liquide des articulations avec une aiguille et le regarder sous un microscope. Si des cristaux d’acide urique sont présents, vous souffrez de goutte.

Quelle est la différence entre la polyarthrite rhumatoïde (PR) et la goutte ?

La plus grande différence entre les deux est la cause. Dans le cas de la polyarthrite rhumatoïde, ce ne sont pas les cristaux d’acide urique qui sont à la base des douleurs.

La PR est une inflammation chronique dans plusieurs articulations (souvent symétrique, par exemple les deux pieds, les deux mains, les deux bras), tandis que la goutte n’affecte souvent qu’une seule (parfois plusieurs) articulation(s).

La goutte et la polyarthrite rhumatoïde sont en outre traitées de manière très différente. Ces deux maladies ne sont donc absolument pas comparables.

Les symptômes de la goutte

L’accumulation de cristaux d’acide urique déclenche une réaction inflammatoire, souvent accompagnée d’une inflammation articulaire aiguë et douloureuse : une crise de goutte. Cela se passe généralement pendant la nuit. L’articulation atteinte s’enfle et est douloureuse. La peau est rouge et chaude, et vous pouvez présenter de la fièvre. Une telle crise peut être de courte durée, moins d’une journée, mais peut aussi durer plus d’une semaine. Après cette crise aiguë, vous percevrez parfois pendant longtemps après une douleur lancinante, à différence de l’arthrose, où les douleurs reviennent chaque jour, par exemple lorsque vous vous levez le matin. Ces douleurs peuvent s’intensifier ou s’apaiser dans certaines périodes, mais l’arthrose n’entraîne pas de ‘crises’ de douleur aiguës comme la goutte.
Je crois souffrir d’arthrose, j’aimerais en savoir plus

Les tophus goutteux et les calculs rénaux

tophi-goutteuxLorsque les cristaux d’acide urique se déposent sous la peau et dans les tissus sous-cutanés, ils peuvent former des cristaux enveloppés : les concrétions uratiques, appelés aussi « tophus ». On les retrouve souvent sur les orteils, les doigts, les pavillons de l’oreille et les coudes.
Lorsque ces cristaux se déposent dans les reins, ils forment des calculs rénaux causant beaucoup de douleur dans la zone lombaire, l’aine et le dos.

Quelles sont les conséquences pour la vie quotidienne ?

Une crise de goutte pouvant être extrêmement douloureuse, elle a certainement un impact sur la vie quotidienne. Les douleurs vous empêchent de bien dormir et vous avez peut-être même besoin d’aide pour vous habiller. Il devient impossible de faire certaines tâches et l’exercice physique et les mouvements deviennent plus difficiles.

Développement de la goutte

Voici les facteurs pouvant jouer un rôle dans le développement de la goutte :

  • Un taux d’acide urique élevé dans le sang : lorsque l’acide urique ne peut plus être dissout intégralement dans le sang et se dépose sous forme de cristaux. Le risque de formation de cristaux est supérieur chez les personnes souffrant de surcharge pondérale ou d’insuffisance rénale, ainsi que celles ayant une consommation d’alcool excessive ou prenant des médicaments urinaires.
  • La consommation d’abats, de viande rouge, de certains crustacés, de grandes quantités de boissons rafraîchissantes ou de jus de fruits peuvent contribuer à la formation de cristaux d’acide urique.
  • L’hérédité joue également un rôle, par exemple chez les personnes souffrant d’une tension artérielle élevée, du diabète ou d’un taux de cholestérol élevé.

Hommes versus femmes

Les crises de goutte aiguës sont environ huit fois plus fréquentes chez les hommes que chez les femmes. En général, la goutte se manifeste plus tard dans la vie chez ces dernières, car les hormones féminines les protègent. Après la ménopause ce n’est plus le cas et plus de femmes seront atteintes de goutte. Tant chez les hommes que chez les femmes, la prévalence augmente avec l’âge.

J’ai mal au genou, serait-il atteint de goutte ?

Des douleurs dans le genou peuvent avoir de multiples causes. L’arthrose ou le début d’arthrose du genou est assez fréquent, contrairement à la goutte, qui l’est moins. Quels sont les symptômes liés à la goutte dans le genou ?
Les symptômes de goutte dans le genou :

  • Sensibilité et douleur insupportable dans le genou
  • Difficultés à se lever et à marcher, le genou n’est pas flexible
  • Le genou est chaud, enflé (indique une inflammation) et la peau est souvent rouge et à l’aspect brillant
  • Démangeaisons et squames autour du genou
  • Détérioration rapide des symptômes, souvent la nuit
  • La douleur diminue dans les jours qui suivent le moment où c’était le pire
  • Fièvre
  • Nausées et vomissements
  • Présence de bosses sous la peau près du genou (concrétions uratiques ou tophus goutteux) qui ne sont souvent pas douloureuses mais vous gênent et ne sont pas belles à voir. Ces tophus ne se manifestent pas chez toutes les personnes souffrant de goutte.

J’ai mal au pied, serait-il atteint de goutte ?

Pour savoir si vous souffrez de goutte dans le pied, vous pouvez parcourir la liste de symptômes ci-dessus pour le genou, en l’appliquant au pied. Il en va de même pour la goutte dans le gros orteil ou une autre articulation. Si vous souffrez de goutte dans le pied ou dans le gros orteil, rien que la pression du drap dans le lit pourrait être insupportable, tellement le pied ou l’orteil est sensible.

Évolution de la goutte

Dans 75 % des cas, la première crise de goutte se manifeste dans le gros orteil. Certaines personnes ne souffrent ensuite que rarement d’une crise de goutte. Il s’agit alors d’une forme légère de goutte, pouvant disparaître quand le patient fait attention à ce qu’il mange, cesse de boire de l’alcool et (si nécessaire) perd les quelques kilos en trop.

Quand il y a également des tophus, et par exemple une insuffisance cardiaque ou rénale, il est difficile de doser les médicaments. Les tophus peuvent s’ouvrir, laissant apparaître une substance blanche. Ces plaies ne guérissent parfois que lentement ou donnent lieu à une infection bactérienne.

Traitement de la goutte

Le rhumatologue peut vous prescrire de la colchicine, pour diminuer la réaction inflammatoire dans l’articulation. D’autres anti-inflammatoires peuvent aussi être efficace, ou encore un traitement de corticostéroïdes, comme la prednisone.

Si la maladie n’est pas traitée, la fréquence des crises de goutte peut augmenter et évoluer vers une forme chronique.

Chez les personnes qui ont 3 ou plus de crises de goutte par an, ou présentent des tophus, le taux d’acide urique dans le sang est baissé à l’aide de médicaments. Le nombre de crises de goutte diminuera et empêchera l’endommagement ultérieur des articulations.

Que puis-je faire pour diminuer les douleurs des crises de goutte ?

Lors d’une crise de goutte, il est important que vous buviez suffisamment d’eau et que vous refroidissiez l’articulation en question.
Si le rhumatologue vous a prescrit des médicaments, suivez ses conseils pour prévenir que les douleurs s’aggravent. Lisez également les conseils nutritionnels ci-dessous.

La nutrition et la goutte

Bien que la nourriture ne détermine pas tout dans le cas de la goutte, il y a quelques facteurs à prendre en compte :

  • Comme dit avant : buvez assez ! L’eau c’est parfait. Essayez de boire au moins 2 à 3 litres par jour. En répartissant cela dans la journée, vous pourrez mieux éliminer l’excès en acide urique.
  • Évitez les produits qui augmentent l’acidité dans votre corps. Vous pouvez trouver plus d’informations à ce sujet sur Google.
  • Évitez les aliments qui contiennent beaucoup de purine. Il a été démontré que la purine est un des facteurs causant les crises de goutte. En évitant ces aliments, vous pourriez très bien limiter le nombre de crises de goutte. Mais ce n’est pas une garantie ! Consultez éventuellement un médecin pour avoir de bons ‘conseils sur mesure’ à ce sujet. Voici des produits qui contiennent beaucoup de purine : truite, saumon, crabe, anchois, hareng, hareng saur, sardines, éperlan, asperges, chou-fleur, épinards, viande hachée, abats comme le foie et le ris, saucisson de pâté de foie, gélatine et les produits riches en levure, comme la Marmite. Des produits avec un peu moins de purine, mais supérieur à la moyenne : canard, poulet, viande de bœuf, viande de veau, viande de mouton, viande de porc, gibier, perche, cabillaud, maquereau, églefin, plie, sole, crevettes, homard, moules, huîtres, artichaut, céleri à côtes, maïs, légumineuses, fèves de soja, poireau, cacahuètes, graine de lin, graines de tournesol, raisins et ketchup. Il est bien de savoir que les viandes maigres ont souvent un taux de purine plus élevé.
  • Buvez le moins d’alcool possible : n’en consommez pas chaque jour et maximum 1 verre, car l’alcool stimule l’augmentation du taux d’acide urique dans le sang.
  • Adoptez une alimentation variée.
  • Si vous souffrez de surcharge pondérale, il serait bien de perdre 5 à 10 % de votre poids. Faites attention car si vous les perdez trop vite, ceci aura un effet négatif sur le taux d’acide urique. Maigrissez de manière saine et intelligente.
  • Envisagez de prendre un complément à base de feuille de cassis.

Le temps influence-t-il les symptômes de la goutte ?

Certaines personnes remarquent que les crises de goutte sont plus fréquentes quand il fait chaud. Ceci est dû au fait que le risque de déshydratation est plus élevé quand il fait chaud, ce qui augmente le risque d’une crise de goutte. Si cette personne consomme alors également de l’alcool, ce risque se multiplie. Quand il fait chaud ou quand vous transpirez, il est donc conseillé de boire beaucoup d’eau.

La feuille de cassis et la goutte

feuille cassis goutte
Les feuilles de cassis sont connues pour favoriser l’élimination de l’acide urique. En cas de goutte, il peut s’avérer utile de suivre un traitement à base de feuille de cassis pour limiter le nombre de crises.
Le produit liquide à base de Moule à lèvres vertes, Curcumine et feuille de cassis a considérablement soulagé les douleurs chez quelques personnes souffrant de goutte. Le nombre de patients atteints de goutte qui ont essayé ce traitement étant limité, il est difficile de dire si ce traitement est efficace en général.

Vous souffrez de goutte et vous avez suivi ce traitement ? Partagez votre expérience !

  • Nous aimerions être informé des produits que vous avez pris.
  • Dit veld is bedoeld voor validatiedoeleinden en moet niet worden gewijzigd.

(réclame)

Partagez ce message

Partagez via e-mail Imprimer la page

Télécharger gratuitement le livret “Bouger sans douleur”

Télécharger maintenant gratuitement le livret “Bouger sans douleur” (valeur € 4,95).

Télécharger gratuitement

Avez-vous des questions? Nous sommes ravis de vous aider.
Contactez-nous

Commentaires